Pour quelles raisons solliciter un avocat en cas de perte d’exploitation de commerce ?

0
7365

La crise sanitaire a engendré plusieurs dégâts sur le plan économique, conduisant des entreprises à suspendre, voire interrompre leurs activités. Celles ayant souscrit à une assurance n’ont toujours pas été indemnisées vis-à-vis de la perte de leur exploitation de commerce. Si vous êtes dans le cas, vous pouvez encore saisir votre assureur devant le tribunal. Alors, qu’est-ce qu’il y a lieu de faire ?

Faites appel à un avocat pour vous conseiller

La perte d’exploitation de commerce est un préjudice économique lié aux pertes subies ou aux gains manqués résultant d’un arrêt systématique d’une activité ou de la suspension de cette dernière. À ce titre, si vous avez souscrit à une assurance, il vous faut percevoir une indemnisation pour dommage subi à votre entreprise. Ainsi, faire appel à un expert peut bien vous être utile dans la résolution de ce litige.

En effet, l’avocat spécialisé dans ce type d’affaires et en tant que professionnel du droit, vous apportera ses conseils juridiques dans le domaine relatif à votre litige. En toute franchise, le professionnel vous informera sur vos chances de réussite par rapport à l’objet de la sollicitation. Vous aurez ainsi un conseiller juridique qui vous orientera à titre préventif pour vous éclairer avant même d’entamer le processus de perte d’exploitation de commerce.

Sollicitez un avocat pour vous représenter et vous défendre

La perte d’exploitation de commerce suite à la pandémie est un litige complexe à traiter. Au regard de la complexité, l’expert juridique est le seul habilité à vous représenter dignement devant la justice pour la restitution de vos droits. Il est qualifié pour défendre vos intérêts et plaider en votre faveur devant le juge afin que votre assureur vous indemnise. Votre avocat agira pour votre compte du début du procès jusqu’à la fin au même titre que l’affaire AXA.

Ensemble, vous définirez les stratégies à mettre en place par rapport à votre perte d’exploitation de commerce. Si votre compagnie d’assurance ne reconnaît pas la Covid-19 comme une catastrophe à l’origine de l’arrêt de vos activités, c’est votre avocat qui dispose des compétences nécessaires pour intervenir devant un tribunal de grande instance pour le règlement du litige.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.