Immobilier, en 25 ans le prix a triplé

0
158
immobilier
Crédits : Twenty20

Les Français et l’immobilier, c’est une grande histoire d’amour depuis un quart de siècle, même les crises n’ont pas su changer quoi que ce soit, car l’objectif pour beaucoup de personnes est de devenir propriétaire. Qu’importe les problèmes, le nombre des ventes ne cesse de progresser. Les Français ont confiance dans la pierre, et pour eux, il n’y a pas de bon moment pour investir, la preuve, en 25 ans, le prix de l’immobilier en France a triplé.

L’immobilier en France les 25 dernières années

Ces 25 dernières années, le secteur immobilier a connu plusieurs bouleversements. L’année 2008, le marché a été chamboulé par la crise de subprimes qui a occasionné une baisse de 10 % des prix des logements. Mais il a suffi d’attendre une année pour que la hausse reparte. Ensuite, l’année 2011, les prix immobiliers ont atteint le plus haut niveau. Qu’importe les difficultés, les Français voient en la pierre le meilleur des placements. En effet, après une augmentation continue depuis les années 80 et des fluctuations depuis l’année 2008, les transactions progressent toujours. D’ailleurs, l’année 2019, le record d’un million de ventes a été passé. Même avec la crise sanitaire du coronavirus qui sévit le monde, les Français considèrent toujours l’immobilier comme un bon investissement, beaucoup se sont même précipités pour acquérir un bien. De même, près de la moitié des porteurs de projet affirment que le coronavirus engendrerait de nouvelles opportunités et étofferait l’offre immobilière.

Les prix immobiliers

Immobilier France
Crédits : Twenty20

Quant aux prix immobiliers, ces 20 dernières années, il y a eu beaucoup de rebondissements, de retournements de situation et de tendances contraires. Cependant, les métropoles les plus coûteuses sont Lyon et Bordeaux. Elles étaient respectivement à la 13ème et 11ème position l’année 1997 et maintenant, elles sont à la 2ème et 3ème position. Depuis des années, les villes dont la valeur de biens était sous-évaluée sont Toulon, Orléans et Saint-Étienne, mais actuellement, leurs prix remontent. À Paris, le m² était aux environs de 2 478 euros l’année 1995, et 25 ans après, c’est multiplié par 5, ce qui fait que le m² est maintenant de 10 552 euros en moyenne. Néanmoins, même si la capitale est attractive, force est d’admettre qu’aujourd’hui, notamment à cause du Covid-19, les Parisiens veulent la quitter pour aller en province.

Les taux d’emprunt

Même si le mois de novembre dernier, les conditions pour obtenir un prêt immobilier se sont affermies, les taux d’emprunt sont assez bas. À la moitié du mois d’octobre, ils étaient en moyenne à 1,55 % contre 7 % en 1995. Ainsi, l’augmentation des prix immobiliers en Hexagone, entre 2000 et 2008, ont multiplié par 2,2, et c’est compensé par la baisse des taux. C’était nécessaire pour garder le pouvoir d’achat immobilier des Français. C’est certain, l’immobilier est une valeur sûre, c’est la meilleure façon de se constituer un patrimoine, de préparer la retraite et d’avoir son indépendance. Plus de 79 % des locataires veulent acheter une résidence principale. Pour beaucoup, il vaut mieux s’acquitter des mensualités durant 25 ans que de payer continuellement des loyers. À l’heure où on parle, plus de 58 % des Français sont devenus propriétaires contre 42 % l’année 1995.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.