Entreprises : L’arrivée des tests antigéniques

0
24
entreprises, tests antigéniques
Crédits : Twenty20

Les tests antigéniques sont désormais acceptés dans les entreprises, mais seulement auprès des personnes volontaires, et ce, depuis près de 3 semaines. Avec ça, elles peuvent rassurer les employés et éloigner la contamination par le coronavirus. Toutefois, le dépistage par les tests antigéniques en entreprises est encadré de manière très stricte par l’État. On fait le point tout de suite.

Les tests antigéniques en entreprises, comment ça se passe vraiment ?

tests antigéniques
Crédits : Twenty20

Depuis le début de la pandémie, les autorités sanitaires ont refusé les campagnes de dépistages de la Covid-19 en entreprises. Mais récemment, elles ont changé d’avis parce que l’encombrement des laboratoires d’analyse s’est calmé avec les tests antigéniques pour les personnes asymptomatiques. Elles reconnaissent maintenant l’usage de ces derniers dans ce cadre d’actions de dépistage à grande échelle visant les populations. Mais si une entreprise décide de dépister par le biais des tests antigéniques, elle finance tout, y compris les équipements nécessaires, et ça doit être fait dans les meilleures conditions tout en préservant le secret médical. Donc, le résultat ne doit être dit ni à l’employeur ni à ses préposés. Ce sont uniquement les professionnels qui peuvent faire les tests antigéniques comme les médecins, les kinés, les infirmiers… C’est le protocole gouvernemental présenté le 29 octobre 2020. Parmi les organismes autorisés à effectuer des prélèvements, il y a entre autres Medisur et Mecicalib. En 3 semaines, Medisur qui propose l’un des 3 tests rapides antigéniques fabriqués en Chine fait partie de la vingtaine de références acceptées en Hexagone. Contacté par les DRH ou les responsables des cellules Covid, il a déjà testé plus de 3000 personnes en entreprises. Le prix du test pour chaque employé dépisté est 20 euros, et c’est à la charge de l’entreprise.

C’est quoi le test antigénique ?

Le test antigénique est un outil de prévention. Tout comme le test PCR, il demande un prélèvement naso-pharyngé avec un écouvillon, et le résultat est obtenu entre 15 et 30 minutes. Ainsi, les dispositifs de quarantaine seront pris rapidement en cas de positivité. Ce type de test virologique détecte les protéines fabriquées par le virus, ce sont les antigènes, contrairement à un test sérologique consistant à connaître si une personne porte le virus. Cependant, il est moins sensible que le test PCR, sa capacité à repérer le virus en petite quantité est faible. Néanmoins, l’efficacité du test antigénique dépend d’un test à un autre. Les autorités sanitaires conseillent de n’utiliser que les tests antigéniques avec une sensibilité de 80 % minimum et une capacité de détecter le SARS-Cov-2 à 99 % au moins. Ce type de test est encore nouveau, et près d’un million de tests sont en vente dans les officines et auprès des professionnels de santé en France. Certes, la demande des entreprises est encore faible, mais ça s’améliore. Elles approchent les fabricants des tests antigéniques, les distributeurs agréés et les sociétés proposant des dépistages clés en main. Ce sont surtout les entreprises qui sont autorisées à faire travailler leurs employés durant le confinement qui bénéficient de ce nouveau dispositif.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.