Coronavirus, l’espoir d’un vaccin entre les mains des laboratoires Pfizer et BioNTech

0
1651
covid vaccin
Crédits : Twenty20

Alors que le coronavirus Sras-Cov-2 ne cesse de se répandre partout dans le monde en faisant plus de 1,2 million de morts, du côté des scientifiques, la course au vaccin est lancée depuis le début de cette pandémie. À ce jour, on est optimiste avec l’annonce cette semaine d’un vaccin créé par les laboratoires Pfizer et BioNTech qui est efficace à 90 %. C’est une nouvelle porteuse d’espoir, et on vous dit tout en détail maintenant.

La nouvelle tant attendue

C’était le lundi 9 novembre 2020 que les laboratoires américain et allemand Pfizer et BioNTech ont fait l’annonce. Leur vaccin est efficace à 90 % afin de prévenir les infections au Covid-19. Il a été administré au candidat-vaccin en dernière phase de test en deux injections. C’est une nouvelle encourageante même si ce sont les Américains qui en profiteront en premier d’ici quelques semaines. En effet, ils ont précommandé 100 millions de doses, et les premières vaccinations commenceront avant la fin de cette année si l’innocuité est confirmée la semaine prochaine. Pfizer envisage de déposer une demande d’autorisation à l’agence américaine des médicaments ou FDA (Food and Drug Administration) la fin du mois du novembre pour savoir si le vaccin est vraiment efficace et sûr. Si c’est le cas, une personne exposée à ce virus et ayant été vaccinée a 90 % de chances de ne plus tomber malade qu’une personne qui n’a pas été vaccinée. Quoi qu’il en soit, l’Union européenne a déjà précommandé 200 millions de doses de ce vaccin, et en ce moment, elle négocie pour 100 doses supplémentaires. C’est d’ici le début de l’année prochaine qu’il pourra être disponible sur le territoire. Beaucoup d’autres pays (Royaume-Uni, Canada et Japon) ont commandé ce vaccin auprès de ces laboratoires. La demande va dépasser l’offre. Le géant pharmaceutique américain Pfizer ainsi que son partenaire allemand BioNTech prévoient de produire 50 millions de doses cette année et 1,3 milliard l’année prochaine.

Les détails du vaccin de Pfizer et de BioNTech

Vaccin corona
Crédits : Twenty20

Ce vaccin a recours à une nouvelle technologie ANR messager qui n’a jamais été utilisé pour l’homme. Depuis longtemps, les scientifiques injectaient un échantillon d’un virus affaibli ou inactivé afin d’avoir une réaction de défense de l’organisme. Après, ils se sont penchés sur une protéine d’enveloppe Spike fonctionnant comme une clé et permettant au virus d’entrer dans les cellules, et c’est ainsi qu’on l’a utilisé dans les vaccins. Pour la technologie ANR messager, il faut injecter du matériel génétique disant à l’organisme de produire des anticorps à l’encontre de cette protéine. Il permet de produire facilement des vaccins. Pour ce qui est du vaccin de Pfizer et de BioNTech, ces derniers ont réalisé des essais cliniques (phase 1 et 2) sur des échantillons limités. Depuis juillet, ils l’ont testé sur 43 500 volontaires habitant dans les zones de circulation active du virus. Ils ont été partagés en 2 groupes, un prenait le vaccin et l’autre un placebo. Le résultat de l’essai est qu’il y a 94 infections, et les cas d’infection baissent de plus de 90 % chez les volontaires vaccinés. Pour valider l’essai clinique, il faut un taux d’efficacité de 50 % avec des infections inférieures à 164. On est donc sur la bonne voie avec ce vaccin, mais il faut attendre la phase 3 avant de crier victoire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.