L’économie chinoise reparte

0
171
Chine économie
Crédits : Twenty20

Pour beaucoup de pays, le coronavirus met en péril l’économie et même que nombreux sont en reconfinement, mais la Chine se remet debout petit à petit. Selon le BNS (Bureau National des Statistiques), au troisième trimestre de cette année, Pékin a connu une augmentation de son PIB de 4,9 %, et même que l’Empire du Milieu prévoit une croissance modéré, mais positive de 1 % pour 2020.

Une Chine qui rebondit

Selon l’économiste au BIPE (Bureau d’Information et des Prévisions économiques) et membre du Think Tank BSI Economics Anne-Sophie Alsif, à cause de son régime assez autoritaire, la Chine peut diriger sa population, une chose qu’on ne trouve pas ailleurs. Aussi, dans le pays, le confinement s’est passé de manière plus sévère, car les Chinois ne pouvaient pas quitter leur domicile même pour faire les courses, et c’est pour ça que la Chine a su maîtriser la propagation de la Covid-19. Également, près de 15 millions de la population a reçu la vaccination, ce qui fait que le pays peut tourner correctement. Les entreprises rouvrent, et l’économie se redresse. D’après l’entrepreneur chinois dans l’importation de vins français Wen Dong, plus de 90 % des vols intérieurs fonctionnent à nouveau, et les trains sont maintenant remplis de monde. Ce dernier a même affirmé qu’après 3 mois sans travailler, il a déjà rattrapé son retard à 70 %.

Une croissance économique qui va s’intensfier

économie chinoise
Crédits : Twenty20

D’après les dires de la directrice de l’Idrec (Institut français de recherche sur l’économie de la Chine) Marie-Françoise Renard, la croissance économique de la Chine ne va pas se renforcer, car le marché intérieur ne pourra pas à lui seul la soutenir, et la population est prudente. Vu que dans le pays, il n’existe pas d’État providence, certains Chinois vont sûrement économiser pour d’éventuelles dépenses de santé. C’est pour ça que le gouvernement a mis en place une relance de la consommation intérieure, et on voit déjà ses fruits avec le mastodonte chinois de l’e-commerce Alibaba qui a connu ses ventes grimpées, surtout pour les articles importés. Selon les prévisions, les spécialistes pensent à un rebond de la croissance au rang d’avant crise de 5 à 6 % pour l’année 2023.

Et la France ?

La France est un des pays qui bénéficient de ce rebond de l’économie chinoise, la preuve avec la reprise de certains secteurs ayant déjà un marché en Chine comme le luxe, le vin, l’aéronautique, l’automobile et l’agroalimentaire. Néanmoins, le rebondissement de l’Empire du Milieu n’est pas suffisant pour relancer l’économie française. Pour information, d’après Anne-Sophie Alsif, suite à la crise de l’année 2018, la Chine a donné 13 % de son PIB dans un plan de relance, et ça a eu un effet sur la croissance mondiale, mais actuellement, il n’a mis que 4 %. Cependant, certaines situations risquent d’affaiblir l’économie chinoise, notamment le conflit commercial avec les États-Unis et le fait que ces derniers reprochent la Chine d’être responsable de la pandémie. Les deux pays ont déjà signé une entente de la phase 1, mais la question sur toutes les lèvres est : est-ce qu’il y aura une phase 2 ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.