Fonds communs de placement vs actions : quel est le meilleur choix pour les investisseurs débutants ?

0
756
crédits : pexels

Investir sur les marchés financiers peut être difficile pour les personnes qui souhaitent se lancer dans ce domaine. Parmi les différentes options, deux sont souvent considérées par les débutants : les fonds communs de placement et les actions individuelles. Dans cet article, nous comparerons les avantages et inconvénients d’investir dans des fonds communs de placement par rapport à des actions individuelles, en mettant particulièrement l’accent sur les débutants en investissement.

Fonds communs de placement : une solution simplifiée pour un portefeuille diversifié

Les fonds communs de placement regroupent plusieurs actifs financiers (actions, obligations…) dans un portefeuille commun géré par une société de gestion. Le principal avantage de ces produits d’investissement réside dans leur capacité à offrir une véritable diversification aux investisseurs débutants. En effet, il est souvent difficile, voire impossible, pour un néophyte d’assembler et de gérer seul un portefeuille financier suffisamment équilibré. Un fonds commun de placement permet ainsi de bénéficier de l’expertise de professionnels pour investir sur différents marchés ou secteurs sans avoir à réaliser cette tâche complexe soi-même. Les plateformes telles que Saxo banque proposent notamment de nombreux fonds accessibles facilement.

La diversification, permettant de répartir les risques sur plusieurs actifs, est l’un des principaux avantages des fonds communs de placement pour les investisseurs débutants. En outre, la gestion externalisée auprès d’une société experte en gestion d’actifs offre un gain de temps considérable et évite à l’investisseur d’avoir à se familiariser avec chaque marché individuel. Les frais de gestion, qui peuvent être comparativement élevés pour des actions individuelles, sont généralement plus faibles pour les fonds communs de placement du fait de mutualisation de ces coûts entre différents investisseurs. Cependant, le manque de contrôle personnel sur le portefeuille peut être perçu comme un inconvénient pour certains investisseurs qui souhaitent choisir eux-mêmes leurs actifs ou leur stratégie. Cet aspect peut être également vu comme un avantage pour les débutants, qui n’ont pas nécessairement une connaissance approfondie des marchés.

Actions individuelles : une option plus personnelle pour les investisseurs engagés

Investir dans des actions individuelles consiste à acheter directement des parts de sociétés cotées en Bourse. Cette méthode offre une plus grande liberté et un contrôle absolu sur le choix des investissements, mais elle peut également être plus complexe pour les débutants. Le potentiel de gains est souvent perçu comme étant supérieur pour les actions, notamment parce que l’investisseur a la possibilité de prendre des positions beaucoup plus importantes sur certaines opportunités spécifiques. Cependant, ce potentiel dépend largement des compétences personnelles de l’investisseur.

Le temps nécessaire pour apprendre les rudiments du marché boursier et se tenir informé des tendances macroéconomiques peut être significatif. Les néophytes ne disposant pas de cette expertise peuvent soit subir d’importantes pertes, soit passer à côté de bonnes opportunités. Le risque lié au manque de diversification, particulièrement lorsque l’investisseur se concentre sur quelques actions seulement, peut rapidement faire basculer un portefeuille en cas d’événement négatif sur un secteur ou une entreprise.

Article précédentLes positions au rugby expliquées : Plongée dans le Top 14
Article suivantComment insonoriser une pièce sans travaux ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.