Quel est le prix d’un courtier en assurance ?

0
126

En assurances, faire appel à un courtier peut vous faire gagner énormément de temps et d’argent. Il existe des cas où vous pouvez obtenir leurs services gratuitement, et d’autres où vous devrez verser des honoraires. Combien coûte alors cette rémunération ? Découvrez-le dans cet article.

Engager un courtier gratuitement

Grâce aux services de courtiers en assurance, il est possible de rémunérer les courtiers sans toucher à ses fonds personnels. Ceci est possible lorsque le courtier est mandaté par une personne pour obtenir une mutuelle santé ou assurance auto aux meilleurs tarifs, en effet, grâce à une solution logicielle de courtage en assurance, les courtiers peuvent gérer de nombreux dossiers en même temps.

Ceux-ci sont rémunérés par les assureurs et les banques, car ils leur apportent des affaires. Ce qui signifie que vous obtenez les services du courtier gratuitement. La somme attribuée au courtier varie en fonction de l’organisme d’assurance.

Il faut savoir que le courtier doit obligatoirement vous notifier de la somme perçue auprès de l’organisme d’assurance. Même s’il est rémunéré par les banques ou assurances, le courtier est un travailleur indépendant et ne doit pas se ranger du côté des organismes d’assurance. La loi et le code d’éthique de cette profession les obligent à privilégier leurs clients avant tout.

Quelle est la rémunération d’un courtier en assurances emprunteur ?

Lorsque vous souhaitez faire un crédit immobilier, le courtier constitue un atout pour obtenir les meilleurs taux. Ici aussi, l’organisme d’assurance donne une commission au courtier qui peut être à hauteur de 0,5 à 1% du crédit. Mais vous devez également verser des honoraires à celui-ci. La plupart du temps, les emprunteurs préfèrent inclure cette somme dans le crédit.

Ainsi, les honoraires du courtier dépendent du montant de l’emprunt, du type de courtier (indépendant, en ligne, franchise nationale, etc.)

Le forfait fixe attribué au courtier oscille entre 800 et 2000 €. Les courtiers peuvent encore prendre un pourcentage de la somme empruntée. En moyenne, il s’agit d’1% de la somme totale du crédit. À titre d’exemple, si vous empruntez une somme de 25 000 €, vous devrez verser un montant autour de 250 € au courtier.

Article précédentQuel est le meilleur système d’alarme ?
Article suivant3 meilleurs outils DevOps à utiliser en 2023

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.